Mercato US : Eli Tomac et la théorie des dominos, ça va bouger !


Eli Tomac va-t-il mettre un coup de pied dans la fourmilière ?

Alors qu’on s’attendait plutôt à une saison des transferts calme, avec les plus gros poissons de la mare comme Cooper Webb et Ken Roczen qui ne bougent pas et un Eli Tomac certes en fin de bail avec Kawasaki mais qu’on pensait voir tranquillement parapher une prolongation de deux ans pour une pré-retraite dorée, voilà que tout a volé en éclats ! Une nouvelle fois, c’est notre gars sûr Steve Matthes qui a fait fuiter les infos en premier, et il ne se trompe généralement pas beaucoup.

Eli Tomac sur sa Kawasaki, une image qui appartient au passé ? 

Déjà, Aaron Plessinger, qu’on imaginait marié à Yamaha Star Racing après une année suffisamment bonne pour espérer être renouvelé, qui intéresse KTM Red Bull, c’était une première banderille intéressante. De quoi occuper l’actualité un moment, quand la vraie info grosse info est sortie, toujours via Steve Matthes : Eli Tomac serait sur le départ de chez Kawa pour aller chez Yamaha Star Racing.

Une nouvelle qui fait sens, étant donné que le team a semblé alléger sa masse salariale ces derniers temps : Malcolm Stewart a annoncé sur Instagram qu’il quittait le team avec effet immédiat, et AP7 serait déjà entrain de faire ses bagages pour rejoindre son grand pote Cooper Webb chez Red Bull KTM. A moins que Roger De Coster ne tire des ficelles pour le placer chez Husqvarna, allez savoir. Parce que si Zach Osborne a prolongé, on doute que Dean Wilson conserve le poste, et JA21 est sur le départ (voir plus loin).

Seul Dylan Ferrandis, avec encore un an de contrat, resterait donc sous l’auvent 450 du team avec Eli Tomac à ses côtés. On sait le team Star très agressif sur les transferts et prêt à tout pour gagner, donc la rumeur a vite choper de l’adhérence, d’autant que derrière Kawasaki comme Yamaha Star Racing, il y a l’énorme griffe Monster et ses dollars sonnants et trébuchants. De quoi vite passer de l’incrédulité à quasi certitude.

Où. et toujours consultant pour la marque…) lui demande s’il va effectivement signer chez Yamaha Star Racing, Eli répond “qu’il ne peut pas vraiment répondre à la question tout de suite, donc pas de commentaires”, tout cela ressemble fort à une confirmation, selon nous.

Victime plus ou moins collatérale de cette effet domino, Jason Anderson. El Hombre, lui aussi en fin de contrat, est un pilote onéreux pour un team.

C’est le jeu quand on veut s’offrir un champion SX en activité, capable de gagner des manches/finales ou au moins de faire des podiums. Comme, cela dit, de passer à côté et de rentrer au camion sans explication. Bref.

JA21 est en fin de contrat et aurait déjà déclaré “qu’il ne remettrait jamais les pieds sur le terrain HVA”. On peut en déduire, donc, qu’il ne compte qu’assez peu sur une prolongation. Or, il était lui annoncé chez Star avant Eli.

Une piste qui semble donc s’être refermée plus vite qu’une porte de prison, mais celle de Kawasaki pourrait s’ouvrir pour lui, en remplacement de Tomac. Ou, plus incertain encore, dans l’hypothétique nouveau team que Bobby Hewitt, son team manager de toujours jusqu’à l’an dernier, quand Bobby s’est fait évincer de sa propre équipe Rockstar Husqvarna, pourrait mettre sur pied avec le soutien de Honda. Les Rouges auraient en effet un peu de budget à mettre dans l’hypothèse (crédible) où le team MotoConcepts de Mike Genova et Tony Alesssi se retire, ou se concentre exclusivement sur l’Arenacross.

Compliqué, hein ?

El Hombre peut bien signer où il veut, on le suivra avec intérêt. #teamfried #coolitude 

Enfin, notre Frenchie Marvin Musquin a confirmé au même Steve Matthes (décidément !) son intention de prolonger avec son team actuel Red Bull KTM, même s’il n’a pas précisé la durée du contrat.

Bref, ça va bouger dans les semaines qui viennent, restez dans le coin !

.